Bibliography

Culture et dcolonisation au Maghreb

Les Maghrbins se trouvent au moment de l’indpendance devant deux cultures: l’une arabe et islamique, l’autre franaise. Les Franais ont impos leur langue, leur systme d’ducation et d’instruction, leur mode de vie. Le dveloppement et l’indpendance exigent que le problme des cultures soit rgl au fond. La culture et la dcolonisation au Maghreb sont aux prises avec une srie de paradoxes: le premier est que l’arabe de Tunis n’est pas celui d’Alger et encore moins celui de Rabat ou de Marrakech. Quelle langue arabe adopter pour retrouver son identit? Le second est que le franais est la langue de la colonisation, mais aussi celle de la modernit. Le troisime paradoxe est que le dveloppement s’accommode mal ou pas du tout de l’analphabtisme qui touche une majorit crasante de Maghrbins et surtout les femmes. En abordant les problmes de culture arabe et ceux de culture franaise, notamment en ce qui concerne l’enseignement, cet article distingue entre le Maroc et la Tunisie d’une part et l’Algrie d’autre part, du fait que les deux anciens protectorats ont conserv le rgime des ‘habous’, tandis qu’en Algrie, il tait supprim ds le dbut de l’occupation d’Alger. Ann. (Dclaration du FLN Tripoli, 1962), note, rf.

Title: Culture et dcolonisation au Maghreb
Author: Nouschi, Andr
Year: 1994
Periodical: Maghreb Review
Volume: 19
Issue: 1-2
Pages: 34-48
Language: French
Geographic term: Maghreb
Abstract: Les Maghrbins se trouvent au moment de l’indpendance devant deux cultures: l’une arabe et islamique, l’autre franaise. Les Franais ont impos leur langue, leur systme d’ducation et d’instruction, leur mode de vie. Le dveloppement et l’indpendance exigent que le problme des cultures soit rgl au fond. La culture et la dcolonisation au Maghreb sont aux prises avec une srie de paradoxes: le premier est que l’arabe de Tunis n’est pas celui d’Alger et encore moins celui de Rabat ou de Marrakech. Quelle langue arabe adopter pour retrouver son identit? Le second est que le franais est la langue de la colonisation, mais aussi celle de la modernit. Le troisime paradoxe est que le dveloppement s’accommode mal ou pas du tout de l’analphabtisme qui touche une majorit crasante de Maghrbins et surtout les femmes. En abordant les problmes de culture arabe et ceux de culture franaise, notamment en ce qui concerne l’enseignement, cet article distingue entre le Maroc et la Tunisie d’une part et l’Algrie d’autre part, du fait que les deux anciens protectorats ont conserv le rgime des ‘habous’, tandis qu’en Algrie, il tait supprim ds le dbut de l’occupation d’Alger. Ann. (Dclaration du FLN Tripoli, 1962), note, rf.