Bibliography

Le Nigria: chronique d’une explosion annonce…

Pour comprendre la situation actuelle au Nigria, notamment les drives du rgime Abasha en place depuis le 17 novembre 1993, il faut remonter aux origines du pays. Rien ne prdestinait faire vivre ensemble les diffrents groupes ethniques qui composent prsent ce pays, si ce n’est les hasards de la colonisation. La politique du colonisateur britannique, qui favorisait le Sud humainement et conomiquement dissemblable par rapport au Nord du pays, a eu pour consquence l’apparition d’un npotisme tribal, dont la traduction contemporaine est la corruption extrme que connat le Nigria. Le quasi-silence des pays africains face ce pouvoir dictatorial, qui a excut le militant ogoni Ken Saro-Wiwa en novembre 1995, est li leur crainte que l’explosion du gant nigrian serait en passe de dstabiliser l’Afrique de l’Ouest. De plus, les membres de l’OUA ne souhaitent pas crer un prcdent l’encontre de l’un des leurs, pour des raisons de non-respect des droits de l’homme. L’attitude indulgente de l’Occident face cet important producteur de ptrole s’explique par l’ampleur des intrts conomiques en jeu. Or, par sa corruption, l’tat n’arrive toujours pas incarner la nation nigriane. Sans volont politique relle de conforter l’tat-nation, le pays semble vou l’explosion. Bibliogr., note.

Title: Le Nigria: chronique d’une explosion annonce…
Author: Caron, Sylvie-Franoise
Year: 1996
Periodical: Afrique 2000: revue trimestrielle
Issue: 23
Pages: 93-102
Language: French
Geographic term: Nigeria
About person: K.B. Saro-Wiwa (1941-1995)
Abstract: Pour comprendre la situation actuelle au Nigria, notamment les drives du rgime Abasha en place depuis le 17 novembre 1993, il faut remonter aux origines du pays. Rien ne prdestinait faire vivre ensemble les diffrents groupes ethniques qui composent prsent ce pays, si ce n’est les hasards de la colonisation. La politique du colonisateur britannique, qui favorisait le Sud humainement et conomiquement dissemblable par rapport au Nord du pays, a eu pour consquence l’apparition d’un npotisme tribal, dont la traduction contemporaine est la corruption extrme que connat le Nigria. Le quasi-silence des pays africains face ce pouvoir dictatorial, qui a excut le militant ogoni Ken Saro-Wiwa en novembre 1995, est li leur crainte que l’explosion du gant nigrian serait en passe de dstabiliser l’Afrique de l’Ouest. De plus, les membres de l’OUA ne souhaitent pas crer un prcdent l’encontre de l’un des leurs, pour des raisons de non-respect des droits de l’homme. L’attitude indulgente de l’Occident face cet important producteur de ptrole s’explique par l’ampleur des intrts conomiques en jeu. Or, par sa corruption, l’tat n’arrive toujours pas incarner la nation nigriane. Sans volont politique relle de conforter l’tat-nation, le pays semble vou l’explosion. Bibliogr., note.